Parcs Naturels

LACS DE PLITVICE

Les lacs de Plitvice sont le Parc national le plus connu en Croatie et sont parmi les plus belles beautés naturelles européennes. L’abondance de l’eau, le son des cascades, la force et le pouvoir de la nature qui provoque le respect, c’est probablement ce que vous sentirez quand vous visiterez les lacs de Plitvice pour la première fois. Les lacs de Plitvice sont situés à la source de la rivière karstique Korana à l’altitude de 480 jusqu’au 636 m, entre les montagnes Mala Kapela et Lička Plješevica.

Les lacs de Plitvice sont composés de 16 lacs se superposant et qui sont reliés les uns aux autres par des cascades et chutes d’eau. Des kilomètres des ponts en bois et sentiers donnent la possibilité d’un contact proche des visiteurs avec des cascades et lacs. La nature qui crée les cascades, les forêts et les plants dans le Parc national et les vivants dans les lacs et autour des lacs ravissent chaque année des milliers de visiteurs. Des digues entre les lacs à travers lesquels tombent des chutes extraordinaires sont créées d’une manière particulière depuis des milliers d’années. Par l’entassement du carbonate de calcium au fond du lac et sur les objets submergés, les barrières naturelles qui s’élèvent au-dessus de l’eau font les chutes d’eau spectaculaires. C’est pour sa diversité des formes naturelles que les lacs de Plitvice sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Plus de trois quarts de la surface du parc est boisé. Les arbres qui prédominent sont l’hêtre et le sapin. La faune y est diverse. Des ours et des loups y ont trouvé son abri. Dans cette région on a enregistré plus de 140 espèces des oiseaux, dont environ 70 espèces y toujours font leur niche.

La beauté extraordinaire des lacs et cascades, les promenades dans les sentiers et ponts en bois, les hôtels confortables, les restaurants avec des spécialités locales et la position favorable entre Zagreb et Dalmatie attirent les visiteurs pendant toute l’année.

 Plitvička jezera   Plitvička jezera

 

LE MASSIF DE BIOKOVO

Le parc protégé de Biokovo s’étend sur la montagne de Biokovo sur la superficie de 19550 ha. La montagne est posée comme un mur immense au-dessus de la riviera de Makarska. Cette ceinture karstique en bord de mer possède des caractéristiques particulières naturelles avec ses fosses, grottes, gouffres et forêts d’hêtre. Certaines de ces fosses sont profondément sous la terre, donc pendant les chaleurs d’été ces fosses cachent de la neige et la glace qui jadis fût utilisée pour la conservation d’aliments. Pour bien connaître la montagne, nous Vous conseillons la visite au Jardin botanique et aux sommets Vosac et St. Jure où Vous pouvez arriver par la route de montagne. Les amateurs de la récréation peuvent pratiquer le vélo, alpinisme, équitation et autres activités. Les vrais aventuristes peuvent se réjouir de paragliding, un vol en parachute.

Le Jardin botanique est situé au-dessus du village de Kotisina. Vous y pouvez accéder par la route de Makarska à Vrgorac et tourner vers la gauche au deuxième kilomètre, après continuer encore 1 km. Vous y pouvez arriver à pied de Makarska par la piste marquée.

St. Jure est le sommet plus haut de la montagne de Biokovo à 1762 m n/m d’altitude. Vous y pouvez parvenir en voiture et cela rend ce sommet attractif et accessible. Ce sommet est nommé selon la chapelle qui a été située au sommet jusqu’au 1964. Après la construction d’un objet de télécommunication, la chapelle est déplacée un peu plus bas. La chapelle de St. Jure est mentionnée pour la première fois en 1646. Chaque année, le dernier samedi du juillet, y est organisé le pèlerinage. Du sommet Vous pouvez Vous réjouir d’une vue panoramique sur la riviera de Makarska et les îles de la Dalmatie Centrale. Pendant les jours sans nuages, Vous pouvez voir les sommets d’Apenines en Italie (la montagne de Gargano).

Cependant à première vue la montagne donne l’impression qu’elle est «dépouillée» ou pauvre en plantes et animaux, la situation est complètement différente. Sur la montagne de Biokovo pousse plus de 1500 espèces végétales et plus de 40 espèces endémiques. Les espèces les plus connues sont campanille de Biokovo (Edraianhtus pumilio), centaurée capitata (Centaurea cuspidata) et centaurée glorieuse (Centaurea gloriosa). Les animaux les plus attractives sont le chamois, le mouflon, la vipère et l’aigle fauve.

 

Biokovo

 

LA RESERVE D’OISEAUX DE KOPACKI RIT

Le Parc naturel Kopacki rit (Kopacki trscak) est situé près de l’embouchure de la rivière Drava et à proximité de la frontière avec la Serbie, c’est l’un des plus importants, plus grands et plus attractives zones de marais sauvés en Europe. Il y a beaucoup de branches et lacs le long de la rivière Dunav. La proximité de la ville d’Osijek et la beauté de la nature intacte, la richesse de la rivière, des plantes et des animaux attirent des touristes et des experts de l’Europe entière.

Une partie de Kopacki rit est strictement protégé comme la réserve ornithologique. Environ 260 espèces nichent dans cette zone: oie sauvage, canard sauvage, pic noir. Dans la rivière il y a plusieurs espèces de poissons: brochet, tanche, brème, carpe, silure, sandre, perche. De nombreux mammifères vivent dans le parc: cerf, chevreuil, sanglier, chat sauvage, martre, fouine, belette, hermine, loutre. Kopacki rit est le parc très connu pour la végétation typique de marais.

La visite de Parc national est organisée avec les guides en bateaux panoramiques, canots, charrette à cheval et à pied. Il y a la possibilité d’y organiser un programme où Vous pouvez photographier les animaux, particulièrement les oiseaux. La partie de Kopacki rit qui n’est pas strictement protégée est accessible aux chasseurs et pêcheurs. Vous pouvez goûter les plats de Kopacki rit: fish paprikas – un goulasch de poissons très épicé, carpe grillé, plats de gibier et déguster des vins dans les restaurants „Kormoran“, „Zelena Zaba“ et „Kod Varge“.

Kopački rit

 

LES MONTS MEDVENICA

Lonjsko polje

La montagne de Medvednica est située près de la partie du nord de Zagreb; son sommet le plus haut est Sljeme à 1032 m d’altitude. La ville de Zagreb est l’une des rares métropoles européennes qui est située près d’un parc naturel. Vous y pouvez parvenir de diverses parties de Zagreb en voiture, en tramway ou en autobus. Jusqu’au sommet de Sljeme vous pouvez arriver à pied ou en téléphérique.

Les forêts de Medvednica sont bien gardées. C’est la zone de récréation pour les habitants de Zagreb. Outre la possibilité de se promener dans la forêt, la montagne de Medvednica attire par ses grottes dont la plus intéressante est la grotte Veternica, l’une des plus grandes grottes à la Croatie. Près de fortification médiévale de Medvedgrad, on a construit le monument Oltar domovine, l’hommage à ceux qui sont tombés à la guerre. De nombreux hommes d’Etat visitent régulièrement ce monument pendant leur visite à la Croatie.

A la montagne de Medvednica, le climat est typique des montagnes d’Europe Centrale. Il y a de la neige pendant 100 jours par l’an et en février la couche de la neige est la plus épaisse. Pendant l’hiver il y a plus de soleil qu’à Zagreb ou Zagorje, donc en ce temps-là il y a un plus grand nombre de visiteurs.

La première maison d’alpinistes en Croatie fût la pyramide en bois construite sur la montagne de Medvednica, au sommet de Sljeme en 1870. Le premier chalet y est construit au-dessous du sommet en 1878. Jusqu’au jour d’aujourd’hui on a construit de nombreux chalets et restaurants, abris et pistes de cheminement piétons à la montagne de Medvednica. L’hiver y est ouverte la piste de ski où Vous pouvez parvenir en téléphérique. Sur les pistes de Medvednica existe la tradition de la course de ski „Snow Queen“, organisée pour la meilleure skieuse du monde, Janica Kostelic.

 

LA BAIE DE TELASCICA

Telašćica

Telascica est une baie d’une longueur de 10 km qui jusqu’en 1988 fût la partie principale du Parc national de Kornati. Aujourd’hui c’est le Parc naturel sur la côte du sud-est de l’île de Dugi Otok avec le point le plus haut surnommé Grpascak à 161 m d’altitude et avec du lac salé de Mir.
Telascica est l’une des baies les plus belles et les plus grandes sur l’Adriatique. Cette baie est entourée de 13 îles et îlots. Au centre de la baie il y a encore 6 îlots. Telascica est connue comme l’abri protégé pour tous les types des bateaux. Le côté du nord-est est complètement dépouillé, sans flore et la partie du sud-ouest est couverte de la forêt luxuriante de pin, des oliviers et des figuiers. La surface du lac de Mir couverte 230 000 m2 d’une profondeur jusqu’à 10 m. Vous y pouvez arriver par un chemin de la baie Tripuljak dans 5 minutes. Le changement du niveau de lac est en rapport avec le changement du niveau de la mer. Le niveau du lac est changé après le changement du niveau de la mer.

La baie de Telascica est peuplée dès l’Antiquité. Jusqu’au jour d’aujourd’hui en témoignent les fouilles de l’époque du paléolithique (les fouilles près du village de Sali, les fouilles romaines dans le village de Mala Proversa, les anciennes églises de l’époque préroman dans le village de Dugopolje). Les falaises raides qui s’allongent jusqu’à l’altitude de 166 m et protègent la baie de la force de la mer ouverte.

Le parc abonde en végétation méditerranéenne avec plus de 400 espèces de végétaux. Il y a aussi de nombreux animaux. Dans la mer vivent d’environ 250 espèces de végétaux et 300 espèces d’animaux.

 

LES MONTAGNES DU VELEBIT

VelebitLe Parc national du Velebit est le plus jeune Parc national en Croatie. Cette région est proclamée Parc national en 1999 pour la diversité des phénomènes karstiques, les animaux et les beautés naturelles dans le petit espace. Les alpinistes trouvent cette région le bijou des monts croates. La distance des routes principales est la cause d’une fréquence faible, mais cela augmente le mystique et l’ambiance naturelle de ce territoire.

La surface du Parc national est 109 km2. Y est situé le réservoir Hajdučki et Rozanski kukovi, qui présentent un phénomène géomorphologique où l’on a découvert plus de 150 grottes dont la plus connue est Lukina jama, une des plus profondes grottes du monde qui est découverte en 1999.

De nombreuses pistes d’alpinisme passent par le Parc national. La piste la plus connue est Premuziceva staza qui passe par les parties les plus belles de Velebit du Nord. Sur le sommet de la montagne vous pouvez voir une vue panoramique sur la mer Adriatique et les îles. Les ruines des maisons d’éleveurs de bétail témoignent que cette région était peuplée par un grand nombre de gens.

Sur la partie maritime de la montagne de Velebit est située la baie Zavratnica, la baie submergée, la plus belle image de la côte au-dessous de Velebit. Grâce à son originalité la baie de Zavratnica est proclamée le monument géomorphologique naturel. Vous pouvez témoigner sa beauté pendant l’hiver quand y est présente le jeu d’ombre et de la lumière.

 

LE LAC DE VRANSKO

Le lac de Vransko est un phénomène naturel et le plus grand lac naturel en Croatie. Ce lac est situé entre deux villes historiques, la ville de Zadar et la ville de Sibenik, à quelques kilomètres de la petite ville de Biograd. En 1999 ce lac est proclamé le Parc naturel. Le lac de Vransko jezero est fait du champ karstique submergé et des cryptodépressions. Quelques petites sources approvisionnent le lac de l’eau. Le lac offre de nombreuses curiosités.

En 1983 une partie du lac est protégée comme la réserve ornithologique et le lac entier est proclamé la zone européenne qui est très importante pour les oiseaux (Important Bird Area – IBA) selon les critères de la Communauté Européenne. De nombreux rares oiseaux des marais y nichent. Le lac abonde en divers poissons d’eau douce et de ce fait ce lac est un petit paradis pour les pêcheurs sportifs. L’espèce qui est particulièrement valable est le rotengle (Scardinius erythrophtalamus) qu’on peut trouver seulement dans ce lac en Croatie.

Du fait de sa valeur naturelle ce lac a toujours attiré les visiteurs. Les fouilles archéologiques sur la localité de «Crkvine» et d’autres lieux près du lac témoignent de l’existence de plusieurs propriétés rurales romaines. Les épitaphes romains sont trouvés sur le tracé d’aqueduc romain et ils témoignent d’une grande activité économique de l’Empire romaine dans cette région. L’aqueduc des constructeurs romains de village de Vrane jusqu’à la ville de Zadar n’a pas seulement fourni à l’eau la ville de Zadar, mais aussi toutes les propriétés rurales situées près d’aqueduc.

 

Vransko jezero

 

LE MASSIF MONTAGNEUX D’ UCKA

Le Parc naturel d’Ucka embrasse le massif montagneux d’Ucka et une partie de Cicarija d’une surface totale de 160 km2 sur la côte d’est de la presqu’île d’Istrie. Le sommet le plus haut du massif est Vojak à 1396 m d’altitude où l’on a construit la tour avec une vue panoramique et une boutique de souvenirs. Vous y pouvez Vous réjouir d’un magnifique panorama sur les îles de Krk, Losinj et Cres, sur la région de Gorski Kotar et la presqu’île d’Istrie. Outre un panorama magnifique Vous pouvez Vous réjouir des marrons, asperges et autres spécialités gastronomiques.

Le massif montagneux d’Ucka abonde en flore et faune diverse, avec les espèces endémiques comme le campanule tommasiniana (Campanula tommasiniana) et rares comme le vautour fauve, les forêts centenaires de marron, la forêt d’hêtre et diverses espèces des plantes thérapeutiques.

L’héritage ancien et les grottes dans le parc témoignent que ce parc fût habitué dès l’Antiquité. Les petites constructions ont servi comme l’abri pour les chèvres et le séjour temporaire des gens. Les fans de sports extrêmes peuvent y pratiquer des activités diverses sur des pistes cyclables pour le vélo de montagne, monter sur les rochers (le rocher le plus intéressant est surnommé Vela Draga), le vol libre, trekking simple et l’équitation à l’air fraîche dans le paysage magnifique.

 

Učka

 

LES GROTTES DE ZUMBERAK

Zumberak, la zone des monts d’une surface de 350 km2 de la partie du sud de Zumberacko gorje a été proclamée Parc naturel en 1999. Ces monts sont situés à 30 km environ au sud-ouest de la ville de Zagreb. Zumberak est surnommée selon la vieille ville du même nom qui est brûlée en 1793. La zone protégée du parc comprend les monts de Zumberak et de Samobor.

Cette région est très karstique avec des grottes, des gouffres,des cours d’eaux souterrains et la forêt d’hêtres. Ce Parc naturel est particulier pour un grand nombre des sources avec beaucoup d’eau.

Ce qui est caractéristique pour ce parc, c’est sa construction géologique. Les roches les plus vieilles ont plus de 250 millions ans. Des fouilles archéologiques ont montré que cette région fût peuplée de l’âge de pierre jusqu’à aujourd’hui sans interruption. Le plus vieil héritage date du 13ème siècle.

Dans le parc il y a de nombreuses espèces de  flore et de faune. Donc, vous y pouvez voir de grands animaux rapaces comme l’ours (Ursus arctos) et le loup (Canis lupus). C’est très important de souligner que la ville de Jastrebarsko porte le même nom de l’Autour des palombes (Accipiter gentilis).

Dans les zones du Parc il n’y a aucune ville, mais seulement les villages qui sont situés à 800 m d’altitude. Du fait de son paysage extraordinaire et un héritage culturel, vous y trouverez de nombreuses possibilités pour la récréation. L’alpinisme, la promenade, la chasse et la pêche sont les activités sportives principales sur les monts de Zumberacko gorje. Dans cette région vous pouvez goûter des plats traditionnels, les spécialités gastronomiques de poissons et gibiers et déguster le vin régional de Plesivica.

 

Žumberak

 

ARCHIPEL DE LASTOVO

En 2006 l’archipel de Lastovo est devenu un parc naturel. A l’île de Lastovo le nombre le plus fréquent est 46 : il y a 46 îlots qui l’entourent, 46 églises, 46 champs de vignes et oliviers et 46 monts.

Les plus grandes villes de l’île sont la ville d’Ubli et la ville de Lastovo. Ubli est le port principal à l’île. La ville de Lastovo est située sur la pente du mont, vers le centre d’île. Les maisons  ont une cour et une cheminée attractive. Certaines cheminées sont vieilles de plus de 400 ans et jadis furent le symbole de statut socio-économiques élevés. La cheminée  haute et pittoresque signifiait la richesse et le pouvoir. Parmi les nombreuses églises de l’île, l’église la plus importante est celle de St. Kuzma et Damjan dans la ville de Lastovo qui date du 15ème siècle. La baie de Skrivena Luka est la plus belle baie à l’île de Lastovo. L’écueil de phare de Struga qui est construit en 1839, à 104 mètres d’altitude, protège la baie de Skrivena Luka du vent de sud.

L’île verdoyante de Lastovo est entourée des îlots de Prijezba, Mrcara, Vlasnik, Bratin otok, Kopiste et Susac. L’île de Lastovo entoure le groupe d’îlots surnommés Lastovnjaci.

L’îlot de Saplun qui appartient au groupe d’îlots de Lastovnjaci est significatif pour ses baies de sable. L’île de Susac est l’île la plus éloignée de l’archipel de Lastovo. Sur l’île de Susac vous rencontrerez seulement l’équipe du phare et un berger avec 300 moutons et 50 chèvres.

 

Lastovsko otočje

 

 

Search

Réservation d'hébergement

Advertisement

Uluguru Tours, tour company & safaris Royal Tour N Travel Advertisement Advertisement