Montagnes

Les montagnes de la République de Croatie appartiennent principalement aux Alpes dinariques;  un petit nombre d’entre elles sont une extension orientale des Alpes, tandis que la partie restante fait partie de la vieille masse continentale. Les montagnes croates sont la partie habitée la moins dense de la Croatie: elles couvrent la zone entre la Croatie centrale et la côte Adriatique. Toutes les routes historiques importantes circulaient par cet espace. Les massifs croates ont pris de plus en plus d’importance grâce à leur beauté naturelle et à leur nature préservée.

DINARA

Dinara est la montagne la plus haute en Croatie. Bien qu’ il n’excède pas 2000 m, par sa configuration et sa longueur le Dinara représente une des montagnes les plus impressionnantes de Croatie. Son massif, long de 20 km et large de 10 km, sépare comme un mur deux mondes différents : le méditerranéen et le continental. La beauté particulière fournit en même temps des prés fleuris abondants et des forêts. La montée jusqu’au sommet du Dinara exige une bonne forme physique parce que les pentes sont longues, raides et difficiles. L’association d’alpinisme croate avec des clubs d’alpinisme de Knin et de Kijevo organise des excursions et des parcours de trekking. Le Dinara (1831 m) est le sommet le plus haut de la République de Croatie.  Par sa hauteur et son emplacement, le sommet offre une vue sur presque toutes les montagnes de Dalmatie et de Bosnie.

Des bêtes sauvages diverses habitent la montagne, comme le chat sauvage, le loup, le renard, le chacal, la belette, la martre des pins ou l’ours brun. Quant aux animaux à sabots, le sanglier, la biche et le chamois sont communs sur le Dinara. La faune y est aussi riche avec le Grand Tétras, la perdrix, le faucon et l’aigle royal.

Dinara

BIOKOVO

Le parc protégé de Biokovo s’étend sur la montagne de Biokovo sur une superficie de 19550 hectares. La montagne est posée comme un mur immense au-dessus de la riviera de Makarska. Cette ceinture karstique en bord de mer possède des caractéristiques particulières naturelles avec ses fosses, grottes, gouffres et forêts d’hêtre. Certaines de ces fosses sont profondément enfouies sous la terre, donc pendant les chaleurs d’été ces fosses cachent de la neige et la glace qui jadis fût utilisée pour la conservation d’aliments.  Les amateurs de sports  récréatifs peuvent pratiquer le vélo, l’alpinisme, l’équitation et d’autres activités. Les vrais aventuriers pourront faire du paragliding.

St. Jure est le sommet plus haut de la montagne de Biokovo à 1762 m d’altitude.  Ce sommet est nommé selon la chapelle qui a été située au sommet jusqu’en 1964. La chapelle de St. Jure est mentionnée pour la première fois en 1646. Chaque année, le dernier samedi de juillet y est organisé le pèlerinage. Du sommet vous pourrez admirer la vue panoramique sur la riviera de Makarska et les îles de la Dalmatie Centrale.

Sià première vue la montagne donne l’impression qu’elle est  pauvre en plantes et animaux, la situation est complètement différente: sur la montagne de Biokovo poussent plus de 1500 espèces végétales. Les espèces les plus connues sont le campanile de Biokovo (Edraianhtus pumilio), le centaurée capitata (Centaurea cuspidata) et le centaurée glorieuse (Centaurea gloriosa). Les animaux les plus attractifs sont le chamois, le mouflon, la vipère et l’aigle fauve.

Biokovo

VELEBIT

La montagne du Velebit est proclamée  Parc naturel par toute une série de beautés naturelles. Vous y verrez des rochers insolites, des canyons, des fosses profondes, des grottes et de nombreuses espèces endémiques. Du fait que deux parcs nationaux sont situés sur la montagne du Velebit, ce parc est surnommé «le parc avec beaucoup de parcs nationaux». En 1978 le Parc naturel du Velebit est inclus dans le réseau mondial des réserves de biosphère du Programme «Homme et biosphère» de l’UNESCO.

La zone du Velebit abrite de nombreuses espèces intéressantes de flore et faune. Les plus importantes espèces se nomment: Degenia velebitica, Sibiraea croatica, Vespertilion de Capaccini (Myotis capaccinii) et Lynx (Lynks lynks). La montagne du Velebit abonde en grottes, dont les plus connues sont celles de Cerovacke spilje près de Gracac et les grottes de Paklenica près de Starigrad.

Dans le passé, cette zone fût habitée par un grand nombre d’habitants qui ont laissé des ruines, des écuries, des objets sacrés et de nombreux monuments culturels. Ces monuments aujourd’hui témoignent de la vie ancienne, des coutumes et de la culture d’habitants dans cette montagne mystérieuse.

De nombreuses pistes alpines passent par le Parc, dont la plus connue est celle surnommée Premuziceva staza. Sur les sommets de la montagne vous pourrez jouir d’une magnifique vue panoramique sur la mer Adriatique et les îles. Dans le parc vous pourrez pratiquer le rafting sur la rivière Zrmanja ou l’alpinisme et la pêche sportive.

 

Velebit

MOSOR

Le Mosor est un massif montagneux de Croatie situé à proximité de la ville de Split sur  la côte Adriatique. Le massif, qui fait partie intégrante de la chaîne montagneuse des Alpes dinariques, s’étend au nord-ouest du col de Klis jusqu’à la rivière Cetina au sud-est.

Avec ses 1 339 m, le Veliki Kabal est le point culminant du massif constitué essentiellement de roches calcaires. Il n’existe aucune zone habitée au-dessus de 600 m. Parmi les autres sommets importants se trouvent le Debelo brdo (1 044 m), le Plisivac (1 053 m), le Kunjevod (1 082 m), le Jabukovac (1 182 m), le Botajna (1 196 m), le Ljubljan (1 262 m), le Kozik (1 319 m) et le Mosor (1 322 m) qui est aussi dénommé Vickov stup.

La région, proche de l’importante ville croate de Split, accueille des touristes attirés par les sentiers de randonnées et les quelques refuges en montagne de la région. Du haut des montagnes, les randonneurs ont la possibilité d’admirer plusieurs îles croates parsemées sur la mer adriatique. Ils peuvent également apercevoir d’autres montagnes situées plus à l’intérieur du pays comme le Dinara. Le col de Klis (environ 300 m abrite par ailleurs une ancienne forteresse.

La montagne Mosor est très riche en espèces d’herbes et animales. Au pied de la montagne prévalent des herbes méditerranéennes et de la verdure, mais plus haut pousse une végétation montagnarde typique. Bien que non trop riche avec des ressources en eau, le mont Mosor abrite plusieurs petites sources d’eau : Trposnjik, Civica, Studenac, Sedernik et Ljuvac, dans lequel vous pouvez trouver certains des reptiles les plus rares au monde, comme l’inhabituel ” poisson humain”. Mosor contient beaucoup de fosses et cavernes, qui valent la peine d’être visitées et particulièrement intéressantes pour les fans de  montagne.

Mosor

 

KAMESNICA

Kamešnica

Le Kamešnica est une montagne située à la frontière entre la Croatie et la Bosnie-Herzégovine. C’est une extension du mont Dinara. Son pic le plus élevé (1 852 m) est situé en Bosnie-Herzégovine et se nomme Konj. Le pic le plus élevé côté croate, culmine à 1 809 m. Par beau temps, des îles de la mer Adriatique peuvent être aperçues. Les sommets sont recouverts de neige 6 à 7 mois sur l’année.

Des écheveaux à sa position(poste) géographique, la Montagne Kamesnica abrite beaucoup d’animaux et de plantes uniques. La montagne est cependant à peine accessible et ainsi l’écosystème de ses parties du nord a été complètement préservée. Les scientifiques étaient toujours intéressés par l’étude des sources d’eau, des bassins et des cavernes . Kamesnica est une destination avec beaucoup de chemins pédestres, parfaits pour des randonnées à pied.

 

RISNJAK

Le massif de Risnjak fût proclamé Parc national en 1953. Cette montagne est formée de plusieurs sommets, dont le plus haut est Veliki Risnjak avec 1528 m. La surface du Parc national est de 3198 hectares et couvre la partie centrale, laquelle est en même temps la partie la plus haute et la plus intéressante du massif de Risnjak.

Dans un espace assez restreint on trouve le climat froid des Alpes, le climat modéré de la Méditerranée, le climat continental de la Pannonie et  la fraîcheur des Dinarides. Selon ses caractéristiques géologiques, cette région est un terrain karstique couvert de forêts et prairies. Les caractéristiques les plus importantes du climat de la région de Risnjak sont les hivers longs et neigeux avec beaucoup de précipitations.

Plus de deux tiers des parcs sont proclamés les réserves naturelles.  La végétation y est variée : on y a trouvé 30 espèces de plantes, dont la plupart des hêtres et du sapin (Fagetum illyricum abietetosum) . La zone de la végétation la plus haute est la zone du pin. Y sont représentées diverses sortes de  faune comme l’ours brun, le chamois, le cerf, l’aigle et le lynx dont la montagne porte le nom.

Risnjak

 

 

 

Search

Réservation d'hébergement

Advertisement

Uluguru Tours, tour company & safaris Royal Tour N Travel Advertisement Advertisement